L'UCLouvain fait sa rentrée académique en présence du roi Philippe (PHOTOS)

Le roi Philippe a participé lundi à la rentrée académique de l'Université catholique de Louvain (UCLouvain) afin de marquer les 50 ans de Louvain-la-Neuve.

À l'occasion de cette rentrée à nouveau en présentiel, l'université a porté un point d'attention particulier au dispositif sanitaire, à l'aide aux étudiants en difficulté, et à la prévention en matière de violence et de harcèlement sexuel. Dans la lutte contre la propagation du coronavirus, l'UCLouvain a relancé dès le 1er septembre son centre de testing à Louvain-la-Neuve, accessible aux étudiants sans rendez-vous ni prescription médicale. Il est complété par un dispositif de tracing "par les pairs". Ce sont des étudiants qui effectuent ce travail en contactant celles et ceux déclarés positifs, et en tentant avec ces personnes de retracer leurs contacts. Que des étudiants parlent à d'autres étudiants permet une meilleure efficacité, notamment parce qu'il y a une meilleure compréhension de la vie étudiante, a souligné l'institution. L'UCLouvain ajoutera à partir de mercredi une antenne de vaccination installée à l'Aula Magna de Louvain-la-Neuve, accessible gratuitement et sans rendez-vous.

Après un an et demi de cours à distance, l'Université anticipe également certaines difficultés que rencontreront les étudiants et a donc renforcé ses dispositifs d'aide. Des soutiens financiers sur fonds propres sont prévus pour les étudiants précarisés, en plus des aides des pouvoirs publics. Environ 500 ordinateurs pourront aussi être mis à disposition des étudiants qui éprouveraient des difficultés pour en acquérir un. Au niveau psychologique, des consultations gratuites seront proposées aux étudiants en cas de besoin. L'UCLouvain a également imaginé le projet "Sentinelles" pour que dans chaque faculté, des étudiants formés puissent détecter leurs pairs en difficulté (stress, angoisse, solitude...), leur prodiguer des conseils et les aiguiller vers des services d'aide.

Durant cette année académique, l'accent sera également mis sur la lutte contre les violences et le harcèlement sexuels avec une cellule de prévention et d'intervention renforcée, une formation en ligne pour l'ensemble des étudiants (et obligatoire pour les responsables de l'animation étudiante), une campagne de sensibilisation jusque dans les logements UCLouvain et sur les lieux d'animation, ou encore la réalisation de podcasts ainsi qu'un colloque spécifique en 2022. Les responsables indiquent mener une "politique de tolérance zéro" afin de créer à l'université une culture du respect et du consentement.

Cette rentrée marque par ailleurs les 50 ans de la ville de Louvain-la-Neuve. La première pierre de la cité universitaire brabançonne wallonne avait été posée en présence du roi Baudouin le 2 février 1971. Aujourd'hui, l'UCLouvain est présente sur sept sites en Wallonie et à Bruxelles et compte plus de 33.000 étudiants, dont 23.600 à Louvain-la-Neuve.