Comment diminuer le coût d'une année d'étude supérieure? À quelles aides les étudiants ont-ils droit?

Voici le récapitulatif des aides que les étudiants peuvent demander durant leurs études supérieures. Elles ne sont pas toujours suffisantes mais peuvent êtres complétées par les aides propres à chaque université.

Comment diminuer le coût d'une année d'étude supérieure? À quelles aides les étudiants ont-ils droit?
©shutterstock

Quand on sait qu' une année d'études supérieures peut coûter de 8.000 à 12.000 euros , on comprend mieux pourquoi 80.000 étudiants sont actuellement en situation de précarité en Belgique.

Selon une étude menée par l'ULB , deux étudiants interrogés sur 5 connaissent des fins de mois difficiles voire très difficiles. Pire, toujours selon l'étude, un jeune sur deux vit au quotidien une ou plusieurs privations essentielles (chauffage, matériel pour étudier, etc.). Un problème qui touche davantage les personnes d'origine modeste.

Cette situation a évidemment des conséquences sur la réussite. 80% des étudiants les plus précaires déclarent rater des cours parce qu'ils doivent travailler. Mais, étonnamment, de nombreux jeunes interrogés par l'université bruxelloise ne demandent pas d'aides, que ce soit par honte, parce qu'ils ne se sentent pas assez légitimes ou parce qu'ils ne savent pas à quoi ils ont droit. Nous avons donc décidé de répertorier la plupart des aides qui existent pour les étudiants en Fédération Wallonie-Bruxelles.

1. Comment faire baisser le coût du minerval?

Comment diminuer le coût d'une année d'étude supérieure? À quelles aides les étudiants ont-ils droit?
©infor jeunes

Pour bénéficier du minerval à 0 euro , il faut introduire chaque année une demande sur le site de la Direction des Allocations et des Prêts d'Etudes au plus tard le 31 octobre. Il y a plusieurs conditions à respecter, détaillées sur le site web. Tant que l'organisme n'a pas répondu, l'étudiant ne doit rien payer. Si la demande est acceptée, le dossier est en ordre. Si la demande est refusée, il ou elle peut tenter d'avoir un minerval à prix réduit.

Pour bénéficier du minerval à prix réduit , il faut en faire chaque année la demande à l'université.

Au-delà de ces deux aides, des bourses provinciales peuvent exister (à voir sur le site officiel de votre province).

2. Comment faire baisser le coût du matériel?

Il est bien évidemment intéressant d'acheter tout son matériel de seconde main. Comment? Plusieurs solutions existent :

  • En postant un message dans les groupes Facebook de l'année au-dessus de la vôtre; certains étudiants pourraient être ravis de vous vendre les livres qu'ils n'utilisent plus.
  • En consultant les livres dans les bibliothèques.
  • En revendant les livres achetés cette année aux inscrits de l'année prochaine.

Si ces petites astuces ne suffisent pas ou que le matériel dont vous avez besoin ne peut pas être prêté, là encore les universités proposent des aides spécifiques qui permettent aux étudiants d'acheter leur fourniture ou de se procurer un ordinateur à bas prix.

Comment diminuer le coût d'une année d'étude supérieure? À quelles aides les étudiants ont-ils droit?
©shutterstock

3. Comment faire baisser le coût du logement?

Pour payer le moins cher possible, il est conseillé de passer par les logements officiels de l'université. En effet, les logements privés coûtent généralement plus cher. Toutefois, pour avoir accès à un logement de l'université, il faut généralement s'y prendre assez tôt au cours de l'année scolaire précédente.

Certaines universités proposent aussi des réductions de loyers supplémentaires.

4. Comment faire baisser le coût des transports?

Pour un abonnement à la SNCB, rendez-vous sur cette page . En entrant votre gare de départ et celle d'arrivée, vous accéderez directement au tarif annuel.

Pour l'abonnement étudiant à la STIB à 12 euros, suivez ces directives .

Enfin, pour les TEC , c'est par ici pour être au courant des tarifs réduits.

Les universités peuvent également intervenir pour réduire encore le coût des abonnements.

5. Comment faire baisser le coût de la nourriture?

Les universités proposent généralement des repas chauds à bas prix dans leurs restaurants universitaires . A l'UCLouvain , on peut manger un repas correct à 3,30 euros. A l'ULB , il faudra débourser entre 4 euros et 4,60 euros. A l'Université de Liège aussi, les prix tournent autour de cette fourchette.

Pour ceux qui n'ont pas un budget suffisant à consacrer à ces repas, des bons plans existent sur internet. Le site 1repas1euro répertorie par exemple des idées de recettes pas chères à faire sur une semaine et établit une liste de courses garantie "petits budgets".

Si le budget nourriture est vraiment trop serré, des épiceries solidaires proposent des colis alimentaires à petit prix. Pour avoir des informations sur ce qui existe sur votre campus, n"hésitez pas à demander de l'aide au service étudiant de votre école ou à consulter les pages des universités répertoriées ci-dessous.

Comment diminuer le coût d'une année d'étude supérieure? À quelles aides les étudiants ont-ils droit?
©shutterstock

Concrètement, quelles sont les aides officielles qui existent en Fédération Wallonie-Bruxelles?

Si vous cherchez des informations détaillées sur les aides qui suivent, Infor-Jeunes a élaboré une super brochure qui livre foule de détails.

  • L' allocation d'études variable, qui dépendra de votre situation, de la composition de votre ménage, de si vous kottez ou non... Cette aide peut aller de 400 euros jusqu'à 5.000 euros par an . Si elle vous est accordée, elle vous permettra de ne pas payer de minerval et de se faire aider dans l'achat des syllabus . Si vous n'aviez pas besoin d'aide jusqu'ici, mais que votre situation vient à changer, vous pouvez demander une allocation d'études forfaitaire.
  • Le prêt d'études aux familles. Contrairement aux bourses, ce prêt doit être remboursé. Il offre toutefois un coup de pouce aux familles qui n'ont pas de quoi avancer la somme nécessaire au paiement des études de leur enfant.
  • Le CPAS . Si vos revenus ne sont pas suffisants pour payer votre année d'étude, vous pouvez toujours demander le revenu d'intégration sociale (RIS) . Cette aide n'est toutefois à envisager qu'en dernier recours, si vous n'avez le droit à aucun complément de revenus. Au terme d'une enquête, le CPAS décidera quel montant il vous versera, en fonction de votre situation. Si le CPAS refuse cette aide, vous pourrez toujours demander à bénéficier du programme d'aide sociale.

Concrètement, quelles universités offrent quoi?

Si vous voulez connaître toutes les aides proposées par votre école, n'hésitez pas à vous rendre sur les pages dédiées. Elles proposent parfois des coups de pouce que vous n'auriez pas imaginé . Quelques exemples:

Ces aides sont-elles suffisantes?

Ces aides ne sont pas suffisantes. D'autant que certains étudiants n'y ont pas droit alors qu'ils galèrent à boucler leurs fins de mois. Depuis des années, la Fédération des étudiants francophones dénonce le coût toujours plus grand d'une année d'études. L'organisation réclame entre autres la diminution du minerval à 175 euros pour toutes et tous, la gratuité ou le remboursement du matériel de cours, l'automatisation de l'octroi d'une allocation d'étude pour les étudiants qui répondent aux critères, la gratuité des transports en commun pour tous les étudiants sans critère d'âge ou encore la gratuité des protections hygiéniques.