Haute école, université... Combien coûte une année d'étude supérieure?

En Belgique, 80.000 étudiants se trouvent actuellement en situation de précarité. Il faut dire qu'une année d'études peut vite coûter très cher, au point de devenir impayable. Voici le détail des coûts.

Haute école, université... Combien coûte une année d'étude supérieure?
©shutterstock

Il est assez difficile d'estimer le coût réel d'une année d'études supérieures. Celui-ci dépend en effet de nombreux facteurs comme la finalité choisie par l'étudiant, le type de matériel dont il aura besoin, son lieu d'études ou encore sa décision de koter sur place ou pas. Selon plusieurs estimations, le coût d'une année d'études supérieures se situe toutefois entre 8.000 et 12.000 euros . Evidemment, ceux qui ont la possibilité de rester chez leurs parents s'en sortiront pour beaucoup moins. Il n'empêche que cela représente un sacré budget, dont voici les différents postes.

1. Le minerval (de 175 à plus de 1.000 euros)

Le minerval, c'est le coût d'inscription dans un établissement supérieur. Il varie en fonction du type d'enseignement, de l'année et de la situation financière de l'étudiant. Le minerval peut aller de 175,01 euros pour une année dans une haute école, à 835 euros pour un an à l'université. Le plafond de 836,96€ ne s’applique toutefois pas aux Ecoles supérieures des arts ni aux sections "communication appliquée", "technique de l'image", "presse et information" des Hautes écoles. Pour les étudiants non européens, la note peut être très salée, et monter jusqu'à 4.175 euros pour une année d'études à l'université.

Haute école, université... Combien coûte une année d'étude supérieure?
©infor jeunes

2. Le matériel scolaire (de 400 à 700 euros)

Les frais annuels pour les livres, les syllabi, les fournitures de bureau ou tout autre type de matériel varient entre 400 euros et 700 euros par an , peut-on lire sur le site de l'UCLouvain . Ce montant dépend toutefois fortement du cursus choisi. L'ULB évalue ainsi le coût en matériel du BAC2 dentisterie à 3.859 euros. La dernière année d'études et les frais de stage pèsent aussi plus lourd dans la balance.

L'achat d'un ordinateur est une autre dépense qui peut faire gonfler ce poste.

3. Le logement (de 3000 à 6600 euros)

Là encore, les coûts en matière de logement varient fortement en fonction de la situation de l'étudiant. Pour une colloc ou un kot géré par l'université, le loyer le plus bas tourne autour des 250 euros/mois. Mais il peut aussi rapidement monter à 400 ou 500 euros par mois. Certains loyers sont proposés charges comprises, d'autres sans les charges. Certains baux sont établis pour une durée de 10 mois, d'autres pour 12 mois. Il ne faut donc pas oublier de prendre tout cela en compte au moment de confectionner son budget.

Peu importe la situation, l'étudiant ne doit pas non plus oublier de calculer le montant de la garantie locative.

400 euros

Il est assez compliqué d'évaluer ce que paie un étudiant qui ne kotte pas pour se rendre à l'université. Cela dépend en effet du mode de transport choisi. Certains s'en sortiront en utilisant le vélo ou le train, d'autres compteront davantage sur la voiture. Dans tous les cas, les transports en commun belges proposent des réductions très avantageuses pour les personnes en dessous de 25 ans. Un abonnement STIB ne coûte ainsi que 12 euros par an pour cette catégorie d'âge. Pour un abonnement de train, en fonction du nombre de gares à parcourir, il faudra compter entre 100 et 500 euros.

5. La nourriture (de 1800 à 4000 euros)

Selon l'UCLouvain, les étudiants qui ne ramènent pas des plats préparés de chez leurs parents doivent prévoir au minimum 50 euros par semaine de budget nourriture. Ceci, sans compter les week-ends. Si on part sur un budget de 8 euros par jour pour manger, l'étudiant arrivera vite à environ 3000 euros par an. Ceci, sans compter les produits d'entretien ou les dépenses comme les vêtements.

6. Les activités de loisirs

Le budget dépend de la situation financière de chaque étudiant. Certains pourront participer à de nombreuses soirées, tandis que d'autres devront se contenter d'une sortie par mois, voire pas de sortie du tout. Selon les calculs de l'université louvaniste, il est raisonnable de compter un budget de 37 à 50 euros par mois.

Comment réduire ce montant?

Nos calculs se basent à chaque fois sur le prix plein. Or, des aides ont été mises en place pour donner un coup de pouce aux étudiants. Même si elles ne suffisent pas toujours, il est important de savoir où s'adresser pour en bénéficier. Sans compter que de petites astuces permettent également de faire baisser la facture finale. Pour découvrir nos bons plans pour réduire le coût d'une année d'études, c'est par ici.