Les bons et mauvais points de "Monsieur Pisa" à notre enseignement

Le père du classement Pisa (OCDE) observe et critique les modèles éducatifs à travers le monde. Andreas Schleicher juge les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles “fortement inéquitables” et le Pacte d’excellence, “très prometteur”.

Les bons et mauvais points de "Monsieur Pisa" à notre enseignement
©JC Guillaume
Il est le père du classement Pisa. Andreas Schleicher, directeur de l’éducation et des compétences à l’OCDE, suit de près les acquis des élèves de près de 80 pays. Pour La Libre, "Monsieur Pisa" partage ses craintes et espoirs sur les conséquences de la pandémie pour les élèves,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet