En Flandre, "le français a été rétrogradé à la troisième place, après l’anglais"

Pour beaucoup de Flamands, le français est devenu une langue étrangère.

En Flandre, "le français a été rétrogradé à la troisième place, après l’anglais"
©Shutterstock
Pendant des années, l'enseignement des langues en Flandre a bénéficié d'une solide réputation. Mais depuis environ quinze ans, cette image s'est ternie, tous niveaux confondus. Dans l'enseignement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet