Coronavirus: les ministres de l'Enseignement veulent que les profs soient prioritaires pour la 3e dose

Les trois ministres de l'Enseignement du pays demandent mardi dans une lettre commune au Conseil supérieur de la santé (CSS) à ce que le personnel enseignant soit prioritaire pour l'administration d'une troisième dose vaccinale contre le coronavirus.

Belga

Mardi, le CSS a recommandé une dose supplémentaire pour les personnes ayant reçu le vaccin Johnson & Johnson.

Pour les autres vaccins, aucun avis officiel n'a encore été communiqué quant à une 3e dose pour la population générale.

Il a toutefois déjà été décidé que les personnes âgées, les personnes immuno-déprimées et le personnel soignant recevraient une 3e dose.

Pour les ministres de l'Enseignement, il est important que les enseignants soient les suivants à bénéficier en priorité de ce booster.

"Nous tenons à souligner la situation particulière de ces personnels qui sont chaque jour en contact intensif avec des jeunes qui ne sont pas vaccinés parce que les vaccins n'ont pas encore été validés pour ces catégories d'âge", écrivent les ministres d'une même main.

Pour eux, une attention particulière doit en effet être accordée aux enseignants qui s'activent pour le moment à résorber l'arriéré d'apprentissage généré par la pandémie auprès des plus jeunes. Si les profs devaient tomber massivement malades, ce serait en effet les jeunes qui en pâtiraient alors directement.

Sur le même sujet