Les élèves riches en Écosse, les "pauvres" aux Restos du cœur : une famille dénonce des voyages scolaires à deux vitesses

De 620 à 65 euros selon la destination : les voyages à deux vitesses d’une école dénoncés par une famille.

Les élèves riches en Écosse, les "pauvres" aux Restos du cœur : une famille dénonce des voyages scolaires à deux vitesses
©Shutterstock
En théorie, l’accès à l’enseignement est censé être gratuit dans notre pays. C’est la Constitution qui le dit, ainsi que de nombreux textes nationaux et internationaux comme la Déclaration des droits de l’enfant. Encore faut-il pouvoir s’entendre sur ce qu’on entend par gratuité,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité