Blocus: pourquoi il ne faut pas fluoter tout son cours en étudiant

Lorsqu'ils révisent, il n'est pas rare que les étudiants commencent surligner tout leur cours. Pourtant, ce n'est pas une bonne idée. "La Libre Etudiant" t'explique pourquoi.

Blocus: pourquoi il ne faut pas fluoter tout son cours en étudiant
©shutterstock

En blocus, les cours ont souvent tendance à se colorer au gré des envies des étudiants armés de leur fluo. Pourtant, fluoter tout son cours n'a pas d'intérêt. "Certains étudiants aiment surligner parce que cela les aide à faire quelque chose de leurs mains", peut-on lire dans un article d'une université américaineconsacré au sujet. D'autres étudiants encore fluotent machinalement au rythme de leur lecture. Surligner leurs cours leur permet alors de voir qu'ils ont bien lu les paragraphes en question. Mais cela peut aussi leur donner l'illusion qu'ils ont retenu la matière alors que ce n'est pas le cas.

Des études ont mis en avant que trop fluoter avait un effet contre-productif. Pire, cela peut même perdre les étudiants une fois qu'ils relisent leur cours après l'avoir étudié une première fois. Comment savoir ce qui est important sur une page où tout est fluoté ? Il n'est pas rare de voir les étudiants souligner des parties fluotées, ce qui peut rendre la page illisible.

Comment bien fluoter?

En réalité, fluoter son cours présente des avantages, à condition de le faire correctement. Plusieurs études ont ainsi mis en avant que les étudiants qui fluotaient les idées principales d'un texte le retenaient mieux que les autres. Malheureusement, il est parfois compliqué de repérer ce qui est le plus important. Il est donc conseillé aux étudiants de lire d'abord le texte une première fois entièrement, puis de le relire en fluotant les idées importantes. S'il le fait au fur et à mesure de sa lecture, il aura tendance à fluoter plus de choses que s'il le fait après avoir déjà pris connaissance du texte. Les phrases fluotées après coup deviendront alors de vrais éléments importants mis en avant.

Idéalement, il ne faut fluoter qu'une phrase par paragraphe. Bien sûr, ce n'est pas pour autant qu'il ne faut pas étudier tout le paragraphe ! Mais lors d'une relecture ultérieure, cela permettra de distinguer plus vite les éléments les plus importants d'une feuille de cours.

Si vous êtes adepte du fluo, n'hésitez pas à utiliser des codes couleur : toutes les dates en vert par exemple, toutes les définitions importantes en rose...

Malgré tout, certains étudiants arrivent à étudier correctement en fluotant tout leur cours. A ceux-là, on conseille toutefois d'étudier de cette façon si ça les aide, mais de ne pas hésiter à reprendre une synthèse vierge où ils ne fluoteront que le plus important, histoire de réactiver correctement la matière avant les examens. Si vous n'avez pas envie de tout réimprimer, on vous conseille alors de noter des mots-clés importants dans la marge, en face de chaque paragraphe. Se concentrer sur ces mots-clés permettra de se souvenir plus facilement de la matière et d'ordonner ses idées.