Caroline Désir allège le travail des directions d’école : "Elles sont parfois victimes du syndrome du bon élève"

Caroline Désir a rappelé aux directions qu’à l’impossible nul n’est tenu. Et elle a (un peu) allégé leur charge de travail.

DESIR CAROLINE
©Reporters / QUINET
Le rendez-vous était pris depuis leur manifestation du 21 décembre. Une délégation d'une dizaine de directeurs de l'enseignement fondamental a rencontré, jeudi après-midi, la ministre de l'Éducation, Caroline Désir (PS). Au centre de leurs revendications, plusieurs améliorations structurelles réclamées de longue date. On sait qu'entre-temps, le...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet