Environ un enseignant absent sur sept: c'est beaucoup mais moins que la semaine passée

Le dernier baromètre hebdomadaire réalisé par le Segec concernant les absences dans les classes des écoles libres montre qu'on est revenu à la situation d'il y a quinze jours. Mais il est trop tôt pour en tirer des conclusions, estime son directeur général, Etienne Michel.

Environ un enseignant absent sur sept: c'est beaucoup mais moins que la semaine passée
©Jean-Luc Flemal

Près de 14% des enseignants du secondaire ont été absents, cette semaine, dans les écoles du réseau libre. Le baromètre hebdomadaire des absences réalisé par le Segec (Secrétariat général de l’enseignement catholique), et actualisé au 2 février, montre qu’on est revenu au niveau d’il y a quinze jours, après un pic de 17,5% la semaine passée.

Cette évolution traduit-elle une amélioration de la situation sanitaire? "Il est malheureusement difficile de tirer à ce stade une telle conclusion de manière valable", estime le directeur général, Etienne Michel. Du côté des élèves, 18,5% manquent encore à l'appel (pour près de 25% une semaine plus tôt).

Dans le fondamental, on est passé de 21 à 15% d’enseignants absents en une semaine. Recul aussi chez les élèves, avec plus de 15% de manquants (contre 28% selon le relevé précédent).

"Le changement intervenu dans le suivi des cas ainsi que la modification des règles de fermetures de classes au fondamental ont sans doute contribué à réduire de manière significative le nombre d'élèves et d'enseignants absents", indique encore Etienne Michel.

Il n’y a plus de fermeture automatique de classe en maternelle et en primaire depuis jeudi passé. Et la dernière Cim (Conférence interministérielle) Santé a décidé de faire revenir en classe l'élève dont un membre du son foyer est positif, à condition bien sûr qu'il ne soit pas lui-même contaminé et qu'il ne présente pas de symptômes.

Le relevé des cas dans les écoles signalés à l'ONE

Le relevé des cas dans les écoles signalés à l’ONE est lui aussi parlant. Du 24 au 30 janvier, on comptait 1 939 membres du personnel touchés (pour 487 “seulement” deux semaines plus tôt), ainsi que 14 019 élèves de secondaire (2203, quinze jours avant), 11 173 en primaire (1 446 la semaine du 10 janvier) et 2 594 en maternelle (412 après les vacances)!