Le grand ménage dans les options scolaires inquiète : "Les changements envisagés répondent surtout à des considérations budgétaires"

Les communes disent non au projet de supprimer toute option fréquentée, deux ans de suite, par moins de dix élèves.

Ecole
©Jean-Luc Flémal
Alors que le "Mois du qualifiant" s’est ouvert ce lundi, dans les écoles, le secteur se prépare à de grands bouleversements qui inquiètent une partie des acteurs. Le Conseil des pouvoirs...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité