Les règlements d'ordre intérieur des écoles jugés trop souvent sexistes et discriminatoires

Mots imprécis, discriminations, sexisme, et parfois atteintes aux droits fondamentaux: les règlements d'ordre intérieur (ROI) rédigés par les écoles laissent trop souvent place à l'interprétation voire l'arbitraire, dénonce vendredi le Comité des élèves francophones (CEF) qui a passé une centaine de ROI au crible.

Les règlements d'ordre intérieur des écoles jugés trop souvent sexistes et discriminatoires
©Shutterstock
belga

Refus de tenues "négligées, excentriques ou indécentes", tolérance vis-à-vis de teintures pour cheveux ou de tatouages pour autant qu'ils soient "discrets et de bon goût", interdiction des boucles d'oreille pour les garçons et des mini-jupes "même avec leggings" pour les filles, possibilité pour la direction de vérifier le contenu des casiers "à n'importe quel moment", ...

L'analyse du CEF relève plusieurs formulations jugées problématiques trouvées dans certains règlements internes, des documents pourtant centraux au bon déroulement de la vie des écoles.

Si la rédaction de ces ROI est balisée par une circulaire d'avril 2012, le CEF estime que ces règles devraient être adaptées et appliquées de manière plus uniforme par les établissements scolaires. Il formule à cet effet une série de recommandations tant à la ministre de l'Education qu'aux directions d'écoles.

Il demande notamment que l'administration scolaire puisse offrir un accompagnement juridique lors de rédaction de ces ROI, mais aussi que ceux-ci soient effectivement toujours rédigés (ou modifiés) avec la participation des élèves.

"Concernant la question du port du foulard, les élèves réclament un positionnement clair et homogène, notamment dans le but d'éviter aux jeunes et à leurs familles une sélection d'établissements en fonction du fait qu'ils interdisent ou non le port de signes religieux. Il est temps d'ouvrir le débat sur cette question épineuse comme cela a pu être fait au niveau de l'enseignement supérieur", plaide le CEF.

Sur le même sujet