Etudier au soleil : bonne ou mauvaise idée ?

Etudier à l'extérieur peut déconcentrer les étudiantes et étudiants. Des températures trop élevées aussi.

Etudier au soleil : bonne ou mauvaise idée ?
©shutterstock

Si le blocus de décembre empêche parfois les étudiants de profiter totalement des fêtes, celui de mai prive les jeunes des premiers rayons du soleil. Certains d'entre eux ont trouvé la parade parfaite : étudier au soleil. Mais est-ce vraiment une bonne idée?

En 2018, The Scientist avait publié les résultats d'une étude menée par des chercheurs chinois. Ceux-ci avaient découvert que, chez les souris, l'exposition aux rayons UV activait la production de glutamate, un neurotransmetteur favorisant l'apprentissage et la mémoire. "C'est un article intéressant", notait à l'époque le spécialiste de la peau Martin Steinhoff de l'University College Dublin. "Ils émettent l'hypothèse qu'une exposition modérée aux UV (...) active les neurones glutaminergiques, et que la mémoire et l'apprentissage sont augmentés." Pour le dermatologue David Fisher (Harvard Medical School), cela ne signifiait cependant "pas que les UV sont réellement bons pour vous". "Dans l'ensemble, les UV sont vraiment dangereux."

Etudier au soleil, bonne ou mauvaise idée?

S'il est vrai que s'exposer au soleil améliore l'humeur et favorise la production de vitamine D, bonne pour l'organisme, il présente aussi des inconvénients. Une exposition prolongée au soleil, rappelons-le, augmente le risque de développer un cancer de la peau. Mais ce n'est pas tout.

Le soleil fait somnoler. Lorsque l'on se pose au soleil, la température du corps augmente. "Non seulement le corps transpire, mais il active d'autres mécanismes afin de vous aider à rester au frais. Cet effort accru peut parfois vous fatiguer", explique Ron Weiss, professeur de médecine clinique à l'école de médecine Rutgers du New Jersey. Lorsque le corps évacue plus d'eau qu'il n'en consomme, le flux sanguin diminue, ce qui peut aussi vous plonger dans un état de torpeur, explique Slate.fr. Ces phénomènes, liés à la chaleur, peuvent être observés même à l'ombre. Si une bonne alimentation peut diminuer cette somnolence, elle touche quand même certaines personnes. On conseille donc à celles qui veulent absolument étudier dehors de le faire à l'ombre, lorsque les températures ne sont pas trop élevées.

Être à l'extérieur distrait. Déjà qu'il n'est pas facile de se concentrer à l'intérieur, c'est peut-être encore pire à l'extérieur. Les sources de distraction sont en effet généralement plus nombreuses : une feuille d'arbre qui tombe, un chant d'oiseau, des personnes qui se baladent, etc. Autant de prétextes qui pourraient vous faire sortir le nez de vos cours pendant de longues minutes. Malgré tout, si cette méthode vous convient et que vous parvenez à rester concentrés, pourquoi pas !

Faire ses pauses à l'extérieur

L'idée n'est bien sûr pas de rester enfermés toute la journée. Nous vous conseillons donc d'aller dehors, mais plutôt pendant vos pauses que pendant votre étude. De cette façon, vous pourrez vous aérer l'esprit ou vous reconnecter à la nature. De quoi vous rebooster avant de vous replonger dans vos syllabi.