Psycho à l'UCLouvain : ce sont finalement 40 étudiants de BAC1 qui ont validé tous leurs crédits en juin

Une erreur a été corrigée dans les résultats.

Rédaction (avec belga)
Psycho à l'UCLouvain : ce sont finalement 40 étudiants de BAC1 qui ont validé tous leurs crédits en juin
©jean luc flémal

Quarante étudiants et étudiantes de première année en psychologie à l'UCLouvain ont finalement réussi en juin leurs 60 crédits. Soit bien plus que les 4 tout d'abord annoncés. Vendredi dernier, dans le cadre de la polémique sur une "hécatombe" en psycho, l'UCLouvain précisait en effet qu'une erreur de correction était en train d'être corrigée et que les résultats allaient donc être revus à la hausse. C'est chose faite. 169 autres ont validé au moins 45 crédits et sont donc également admis en BA2, a nuancé mardi l'université louvaniste.

En outre, une majorité des étudiants (64%) sur les 751 inscrits ont remis une note de présence, a précisé la responsable presse de l'institution. Elle précise que 36% ont réussi une bonne partie de leur session d'examens.

De leur côté, la Fédération des étudiants francophones (FEF) et l'Assemblée générale des étudiants de Louvain (AGL) réclament plus de moyens humains et financiers pour assurer un encadrement et des évaluations pédagogiques "innovantes et adéquates". Elles souhaitent par ailleurs un véritable refinancement public de l'enseignement supérieur et une révision du mode actuel d'allocation budgétaire par enveloppe fermée.

Valérie Glatigny, ministre de l'Enseignement supérieur, a rappelé qu'elle prévoyait 50 millions d'euros de plus cette année pour améliorer l'encadrement des étudiants, 70 millions supplémentaires en 2023 et 80 millions en plus chaque année dès 2024. Les aides à la réussite seront renforcées de 83 à 89 millions d'euros par an, a souligné son cabinet. Elles seront principalement destinées aux étudiants en difficulté. La ministre s'est entretenue avec les autorités académiques de l'UCLouvain concernant la situation, a ajouté le cabinet. Si le taux de réussite demeure très faible au terme des trois sessions, une nouvelle réunion aura lieu, a-t-il conclu.

Vendredi, le Comac, organisation étudiante du PTB, avait créé une polémique en publiant un taux de réussite particulièrement faible en BA1 psycho à l'UCLouvain, des chiffres qui avaient aussitôt été contestés par l'université.