"Une amoureuse de Bruxelles", "Une femme solaire", Une humaniste convaincue": politiques et académiques rendent hommage à Caroline Pauwels

Le décès de Caroline Pauwels, annoncé samedi, a ému nombre de représentants du monde politique et académique.

E.L
"Une amoureuse de Bruxelles", "Une femme solaire", Une humaniste convaincue": politiques et académiques rendent hommage à Caroline Pauwels
©FLEMAL JEAN-LUC

Ce samedi après-midi, la VUB faisait part du décès de l'ancienne rectrice Caroline Pauwels. L'ex-professeure de communication, 58 ans, a succombé des suites d'un cancer de l'estomac et de l'œsophage. En février dernier, son état de santé se détériorant, elle avait été contrainte de démissionner.

L'annonce de son décès a suscité des réactions émues. Depuis samedi soir, les hommages pleuvent tant au nord qu'au sud du pays, notamment de la part du monde politique et du corps académique. Tous reconnaissent les qualités humaines et la résilience de l'ancienne rectrice.

Le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) a salué le progressisme de Caroline Pauwels, son engagement exceptionnel ainsi que son caractère bien trempé. "Elle nous manque déjà. Les mots me manquent", a ponctué le libéral flamand.

Le président du PS Paul Magnette a également réagi sur Twitter. "C'est avec grande tristesse que j'apprends le décès de Caroline Pauwels. Une collègue universitaire exceptionnelle et une humaniste convaincue. Mes pensées vont à sa famille et à ses proches. Et aux nombreuses personnes qu'elle a inspirées", a écrit le bourgmestre de Charleroi.

La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Glatigny (MR) a elle aussi rendu hommage à l'ancienne rectrice. "Toutes mes pensées à la famille, aux amis et aux anciens collègues et étudiants de Caroline Pauwels, partie beaucoup trop tôt", a-t-elle écrit sur Twitter. Celle qui a côtoyé Caroline Pauwels à plusieurs reprises dans le cadre de ses fonctions en garde un souvenir ému: "La rencontrer était à chaque fois un privilège."

"Difficile d'imaginer le monde sans elle"

Le bourgmestre de Bruxelles-Ville Philippe Close (PS) a également fait part de son émotion suite au décès de cette "amoureuse de Bruxelles, de l'enseignement et de sa jeunesse". "Difficile d'imaginer le monde sans elle. Elle me manque déjà. Tellement triste", a déclaré le socialiste.

Le bourgmestre d'Ixelles Christos Doulkeridis (Ecolo) a aussi rendu hommage à l'ancienne rectrice. "C'est avec une immense tristesse que nous avons appris son décès", a-t-il écrit. "Au nom de la Commune d'Ixelles et des membres du Collège, mes plus sincères condoléances à sa famille, ses proches & la communauté universitaire de la VUB."

--> A lire aussi: Caroline Pauwels: "Je cherche ce qui unit. Je m’intéresse aux différences. Ce qui me guide, c’est l’universalité" <--

L'ancien recteur de l'ULB Yvon Englert a rendu hommage à celle qui a été son homologue durant quatre ans. "Adieu Caroline. On gardera de toi l'image d'une grande rectrice, une Caroline résiliente, pleine de vie, de projets et de joie. Je perds aussi ma partenaire de Tango. Pensées pour ses deux merveilleux enfants dont elle était si fière."

La rectrice de l'Université de Namur Annick Castiaux a elle aussi salué ses qualités humaines. "Je n'ai pas eu la chance de beaucoup croiser Caroline Pauwels. Mais les quelques échanges avec elle m'ont immédiatement séduite : une femme solaire, pertinente, créative, à l'écoute."