Décrochage scolaire: "On le sait depuis longtemps et rien ne change, c’est désespérant"

"Mettre le Covid comme seul responsable est entièrement faux : le problème existait bien avant". Entretien avec Marc De Koker, co-président du conseil de prévention de l’arrondissement de Bruxelles (le collectif des services d’aide qui travaillent à la prévention et à l’accrochage scolaire à Bruxelles).

Décrochage scolaire: "On le sait depuis longtemps et rien ne change, c’est désespérant"
©Shutterstock
Marc De Koker dirige l'Amo (service d'aide en milieu ouvert) de Cureghem, dans la commune bruxelloise d'Anderlecht. Il est aussi co-président du conseil de prévention de l'arrondissement de Bruxelles (le collectif des services d'aide qui travaillent à la prévention et à l'accrochage scolaire à Bruxelles). "Le décrochage n'est pas nouveau,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité