Ben Weyts : "La réforme du calendrier scolaire n’est pas prioritaire en Flandre"

Pénurie des enseignants, qualité et image de l’enseignement : le ministre veut mettre en place un conseil de sages pour penser une réforme de l'école au nord du pays. Il pense aux flexi-jobs.

Ben Weyts
©Jean Luc Flemal
Monsieur Weyts, plusieurs milliers de postes sont à pourvoir dans...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité