Enseignement supérieur: un nouvel outil permettra bientôt une simplification administrative pour les étudiants

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé jeudi en troisième et dernière lecture un avant-projet de décret créant une plateforme informatisée et centralisée de données collectées au sein de l'enseignement supérieur francophone.

BELGA
Enseignement supérieur: un nouvel outil permettra bientôt une simplification administrative pour les étudiants
©shutterstock

Baptisé e-Paysage, ce nouvel outil devrait être opérationnel dès la prochaine rentrée académique 2023-2024.

Il doit permettre une simplification administrative pour les étudiants et les établissements ainsi qu'une récolte centralisée de données objectives qui devrait permettre un meilleur pilotage de l'enseignement supérieur. Le tout se fera dans le respect des règles en matière de protection des données, assure l'exécutif jeudi dans un communiqué.

E-Paysage devrait faciliter la vie des étudiants, avec notamment moins de démarches administratives, notamment pour solliciter une allocation d'études.

La centralisation des données sur les inscriptions et les parcours académiques rendra par ailleurs possible, après anonymisation des données, la réalisation d'une série d'analyses statistiques.

Celles-ci pourront par exemple porter sur la réussite des étudiants ou encore les chiffres d'inscription au sein des différentes filières. Des données qui, selon la ministre Valérie Glatigny (MR), devraient permettre aux autorités politiques et académiques d'améliorer leur pilotage de l'enseignement supérieur.

Adopté jeudi en gouvernement, ce décret devrait être soumis sous peu pour adoption devant le Parlement de la FWB.