L'université de Gand veut rationaliser ses implantations en fermant à terme cinq campus

Des gros changements sont prévus pour l'UGent.

Belga
L'université de Gand veut rationaliser ses implantations en fermant à terme cinq campus
©Belga

L'université de Gand (UGent) doit dévoiler vendredi un "plan d'avenir" passant par la fermeture, d'ici 2050, de cinq campus, qui recevront une autre affectation, et le regroupement de tous les bâtiments et facultés de l'université sur trois sites ou "clusters". "Cela va coûter beaucoup d'argent", reconnaît le recteur, Rik Van de Walle, mais le statu quo actuel aussi, en raison des lourdes rénovations, notamment énergétiques, qui seraient à réaliser souligne-t-il.

L'université compte près de 50.000 étudiants et quelque 10.000 membres du personnel.

Certains bâtiments pourraient éventuellement être réaffectés en logements pour étudiants, Gand accusant un déficit de quelque 10.000 kots.