La méthode Cornell, la meilleure technique de prise de notes pour les étudiants ?

Prendre des notes, c’est bien ; le faire de la bonne façon, c’est mieux.

La méthode Cornell, la meilleure technique de prise de notes pour les étudiants ?
©shutterstock

Prendre des notes efficaces n’est pas aussi facile qu’on le pense. Bien souvent, les étudiants ont tendance à commettre les mêmes erreurs : vouloir noter tout ce que le prof dit et écrire des notes sur toute la feuille, entre autres. En réalité, il est beaucoup plus efficace d’apprendre à organiser sa feuille. À ce titre, la technique "Cornell" est particulièrement recommandée.

Qu’est-ce que la méthode Cornell ?

Cette méthode de prise de notes date des années 40. Elle a été imaginée par Walter Pauk, un professeur à l’Université de Cornell. En résumé, elle consiste à séparer sa feuille en quatre zones bien précises.

  • Au-dessus, il s’agit d’inscrire le nom du cours, la date du jour, ainsi que le numéro de page de nos notes.
  • La colonne de droite (la plus large) est réservée à la prise de notes classique.
  • Dans la colonne de gauche (plus étroite), il faut faire un résumé de chaque paragraphe. Des mots-clés suffisent, il ne faut pas faire des phrases entières. Idéalement, il s’agit d’une étape à faire chez soi, pas pendant la prise de notes elle-même.
  • En bas des notes, il faut inscrire un résumé général de la page en cours. Pareil, on peut le faire chez soi.
La méthode Cornell, la meilleure technique de prise de notes pour les étudiants ?
©ipm

En quoi est-ce efficace ?

Cette méthode te permet de te relire plus facilement. Étant donné que c’est plus aéré, tu retrouveras plus vite le point de matière que tu cherches. Avoir des notes structurées permet aussi de mieux comprendre le cours. Pour que cette prise de notes soit réellement efficace, il faut que tu la pratiques plusieurs fois. N’hésite pas à utiliser des abréviations et des couleurs pour agrémenter tes notes et mieux étudier dedans.

Elle est encore plus utile si tu comptes étudier directement dans tes notes, sans forcément les retaper à l’ordinateur !

À noter qu’il se peut que cette méthode ne te convienne pas. Dans ce cas, essaie simplement de trouver celle qui te correspond. Et pourquoi pas le sketchnoting ?