L'ex-professeur de la KU Leuven condamné pour agression sexuelle fait appel

L'ancien professeur de la KU Leuven, récemment condamné à 54 mois de prison par le tribunal correctionnel de Tongres pour avoir agressé sexuellement une étudiante, a fait appel de sa condamnation, a confirmé le parquet du Limbourg.

L'ancien professeur de la KU Leuven, récemment condamné à 54 mois de prison a fait appel de sa condamnation.

Les faits se sont déroulés lors d'un congrès à Barcelone en 2016 mais n'ont été rendus publiques que deux ans plus tard lorsqu'un membre de la famille de la victime s'est rendu à la KU Leuven. L'université avait déjà été informée peu après les faits par une tierce personne mais n'avait pu prendre aucune sanction à l'encontre du professeur étant donné que la personne en question n'avait pas voulu faire de déclaration officielle. La personne de confiance de la KU Leuven a ensuite tenté d'entrer directement en contact avec la victime restée anonyme jusque-là par l'intermédiaire de ce tiers. La victime a finalement dénoncé les faits en 2018.

Lire également: Le recteur de la KU Leuven a-t-il cherché à étouffer une affaire de mœurs pour préserver l’image de son institution ?

Le parquet a alors conseillé à l'université de ne rien faire qui puisse alarmer le suspect et compromettre à la fois l'instruction judiciaire et le procès à venir. Une fois le feu vert reçu du parquet, l'université a engagé une procédure à l'encontre du professeur qui a finalement été condamné voici quelques jours. L'affaire a fait grand bruit tant dans les rangs du parlement flamand qu'au sein de l'Alma Mater louvaniste.

Lire également: Le professeur de la KUL accusé de viol aurait été trahi par son slip jaune