Baptême dangereux à la KU Leuven: certains étudiants ne pourront pas poursuivre leurs études

Les étudiants, visés par une procédure disciplinaire de la KU Leuven, ont été sanctionnés et certains ne pourront pas continuer leur cursus à l'université.

Baptême étudiant -  Photo prétexte

Certains des étudiants de la KU Leuven visés par une procédure disciplinaire après un baptême dangereux ne pourront pas poursuivre leurs études au sein de l'institution louvaniste flamande, ressort-il jeudi soir d'un message commun des treize jeunes sanctionnés transmis à plusieurs médias par l'intermédiaire de leur avocat, Jan Temmerman.

Dans ce message, les treize fêtards du cercle régional des étudiants flamands ZOV expriment leurs regrets après une situation dangereuse pour l'un de leurs membres pendant le rituel du baptême. "Nous sommes conscients que nous n'aurions pas dû en arriver là. Nous sommes désolés."

Les étudiants disent "comprendre et accepter" les sanctions prises à leur encontre. "Certains d'entre nous ne pourront pas poursuivre leurs études dans l'institution concernée", indiquent-ils. "C'est très difficile à encaisser. Les conséquences du baptême sont une leçon de vie difficile qui nous marqueront encore longtemps", ont-ils réagi.

Les étudiants feront savoir vendredi s'ils décident de faire appel ou non de ces sanctions.

Le parquet de Flandre orientale a indiqué jeudi que les étudiants ne seront pas poursuivis pénalement faute de preuves suffisantes.