Pour répondre à la demande, l’enseignement flamand, qui a récemment dépassé les 50 000 élèves à Bruxelles, devrait y créer pas moins de quarante nouvelles écoles primaires et autant d’établissements secondaires d’ici 2024. C’est en tout cas ce qu’a estimé le ministre bruxellois des Finances, du Budget, de la Fonction publique et du Multilinguisme, Sven Gatz (Open VLD), vendredi, en Commission communautaire néerlandophone (Cocon) du Parlement bruxellois. Selon lui, un budget de 550 millions d’euros est prévu à cet effet.

1 361 demandes pour 793 places en 1re secondaire francophone

Côté francophone aussi, le problème du manque de places dans les écoles est connu depuis longtemps, surtout en secondaire dans la Région bruxelloise et le Brabant wallon mais pas seulement. La Ciri (Commission inter-réseaux des inscriptions), qui gère les inscriptions en première secondaire, publie régulièrement un état des lieux de la situation. On se souvient que, début avril, 2 398 élèves étaient toujours en liste d’attente dont 1 492 visaient une école située à Bruxelles où ne restaient plus alors que 1 076 places disponibles. Et ça ne s’arrange pas.

Les chiffres mis à jour évoquent maintenant 2 082 élèves non inscrits dont 1 361 visent un établissement situé en Région bruxelloise, où il reste à ce stade 793 places. Pour rappel, la suite de la procédure prévoit la possibilité pour les écoles de demander l’ouverture de places supplémentaires sous certaines conditions.