"C'est mieux que de devoir à nouveau fermer des écoles", argumente l'organisation. Les acteurs de l'éducation se réunissent samedi avec les virologues pour examiner la situation. Ils craignent la nouvelle variante du virus, qui serait jusqu'à 70% plus contagieuse et circulerait aussi parmi les enfants.

Le syndicat socialiste préconise la sécurité. "Avec cette menace, nous ne devons plus hésiter: il faut rendre le masque buccal obligatoire à l'école primaire, surtout en cinquième et sixième. Pour les plus jeunes, il peut être fortement recommandé", estime Nancy Libert, de l'ACOD. Le syndicat chrétien est lui aussi attentif à la question.

Le ministre flamand de l'Education Ben Weyts (N-VA) ne souhaite pas se précipiter. "Les virologues examinent toujours la nécessité de mesures supplémentaires. Nous allons étudier ce qu'il faut faire", assure-t-il.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.