Elle fait confiance aux conseils de classe mais rappelle que les élèves ne doivent pas être pénalisés.


La Ministre de l’Éducation Caroline Désir a bien pris connaissance des différentes interpellations sur les décisions de réussite ou d’échec des élèves, en cette fin d’année scolaire.

"Comme le précise la circulaire 7594 transmise le 19/05 à l’ensemble des établissements scolaires, c’est le jury ou le conseil de classe qui décide de la réussite ou de l’échec des élèves", rappelle-t-elle par communiqué. "La circulaire a également déterminé une série de balises dans lesquelles doivent s'inscrire les décisions prises par les écoles. On y retrouve notamment le fait que le redoublement doit être exceptionnel et dûment motivé et qu’une telle décision doit être prise en dialogue avec les parents et les élèves."

La Ministre Caroline Désir fait confiance aux conseils de classe: ce sont les enseignants qui sont les mieux outillés pour évaluer le travail de leurs élèves. Néanmoins, dans ce contexte inédit de crise sanitaire, il est important que les élèves ne soient pas pénalisés par la période de confinement qu’ils ont connues et dont ils ne sont nullement responsables.

"Le cas de chaque élève est bien sûr particulier", conclut le communiqué. "Si des parents ou élèves ne sont pas d’accord avec la décision prise le conseil de classe, ils pourront, comme lors de chaque fin d’année scolaire, introduire un recours auprès de l’administration de l’enseignement."