Les équipes de promotion de santé à l’école (PSE), en collaboration avec Sciensano et l’ONE, ont publié le relevé hebdomadaire des contaminations dans les écoles pour la première semaine de rentrée après le congé de carnaval, entre le 22 et le 28 février.

Quelque 974 cas positifs ont été signalés aux équipes, dont 31 dans le maternel, 343 en primaire, 362 dans le secondaire  (sur 900.000 élèves) ainsi que 161 enseignants contaminés.

La situation reste à peu près semblable aux semaines précédentes (1017 cas lors du dernier relevé avant les vacances).

On est cependant au-dessus de ce qui se passait pendant les trois premières semaines de janvier, mais rappelons que les règles de testing ont changé entretemps.

Le nombre d’élèves nouvellement mis en quarantaine au cours de la semaine (2838) correspond à 0,3% des élèves de l’enseignement obligatoire. Cent-onze membres du personnel ont également été écartés. Le nombre moyen de personnes mises en quarantaine est de 3 personnes par cas de Covid détecté.

Enfin, durant cette même semaine, 49 écoles ont été concernées par un ou plusieurs clusters actifs. Un cluster est une situation de 2 cas au sein d’une classe ou d’un groupe endéans les 14 jours pour lesquelles on suspecte une transmission au sein de la classe ou de l’école.

Globalement, au cours de cette première semaine après le congé, le motif de test le plus fréquent est un contact dans la famille (47%), suivi de symptômes compatibles avec le covid (30%), et les contacts étroits à l’école (10%).