On parle ici de la 5e semaine de cours, entre le 28 septembre et le 4 octobre.

Les données pour cette période indiquent 1595 nouveaux cas de Covid-19 signalés, dont 862 dans le secondaire, 290 parmi les membres du personnel et 209 dans le supérieur non universitaire. ON était à 1367 cas la semaine d'avant.

L'ONE calcule que, pour les 4e et 5e semaines réunies, cela correspond à 235 cas de Covid-19 pour 100.000 élèves scolarisés. Dommage d'avoir modifié la façon de présenter le calcul, ce qui empêche de mesurer l'évolution avec la semaine précédente...

"L’augmentation de cas signalés est moins forte que les semaines précédentes", signale l'ONE qui prévient toutefois: "Ceci est à interpréter avec une grande prudence et il s’agira d’attendre les données de la semaine suivante afin de vérifier s’il s’agit d’une tendance".

Seuls 16% des cas signalés à l’école peuvent être considérés comme liés à une transmission au sein même de l’école, pointe encore le communiqué. Ce pourcentage reste assez stable depuis plusieurs semaines, correspondant à un peu moins d’un cas sur cinq.

0,5% des élèves en quarantaine

Enfin, le nombre d’élèves signalés avoir été mis en quarantaine (5820) correspond à 0.5% des élèves de l’enseignement fondamental et secondaire.

Deux tiers des élèves mis en quarantaine le sont à cause de la proximité avec un autre cas chez un élève de secondaire. Et 22% des élèves mis en quarantaine le sont en lien avec un cas chez un membre du personnel.

Aux 5820 élèves placés en quarantaine s'ajoutent 422 membres du personnel, soit un total de 6242 nouvelles quarantaines, un total en baisse par rapport aux 7565 écartements pointés la semaine précédente.

On peut rappeler qu'il s'agit ici d'un relevé de cas signalés. Les informations qui circulent par ailleurs laissent penser qu'un certain nombre échappent aux radars...