Comme les semaines précédentes, l’ONE continue à transmettre les éléments utiles à la gestion de la pandémie en milieu scolaire, en s’appuyant notamment sur des données communiquées par les services de santé scolaire de manière hebdomadaire.

114 cas pour 100000 élèves, pour 80 la semaine précédente

Les données transmises par communiqué ce vendredi, pour la quatrième semaine de cours, indiquent que le nombre de cas de Covid-19 signalés continue à augmenter pour atteindre 114 cas pour 100000 élèves scolarisés en enseignement fondamental et secondaire (ordinaire et spécialisé) entre le 21 et le 27 septembre. On était à 80 cas sur 100000 la troisième semaine. La proportion avait alors plus que doublé par rapport à la semaine précédente.

L’augmentation des cas avérés concerne surtout les élèves de secondaire et les membres du personnel des écoles.

Le motif de test le plus fréquent (47% des cas) reste l’apparition de symptômes potentiellement liés à la maladie. Le second motif de test concerne les contacts dans la famille (25%).

Seulement 1 cas sur 5 est dû à une transmission à l'école d'après l'ONE

D'après l'ONE, seul 1 cas sur 5 environ peut être considéré comme un cas lié à une transmission à l’école (lié à un contact étroit qui a eu lieu à l’école, avec un élève ou un enseignant), une proportion stable par rapport à la semaine précédente.

Les chiffres absolus

Le nombre d’élèves supplémentaires mis en quarantaine cette semaine-là (7215) correspond à 0,8% des élèves de l’enseignement fondamental et secondaire. S'y ajoutent 350 membres du personnel, pour un total de 7565 personnes. On était à 5811 nouvelles quarantaines une semaine plus tôt.

Le nombre de nouveaux cas répertoriés entre le 21 et le 27 septembre parmi les gens fréquentant les écoles était de 1367, dont 749 élèves de secondaire, 259 de primaire et 227 membres du personnel. Quelque 899 nouveaux cas avaient été signalés une semaine plus tôt.