Ce n'est pas une bonne idée, disent-elles en substance, alors que les contaminations au coronavirus repartent à la hausse au sein de la jeune population adulte.

Les francophones sont moins catégoriques

Côté francophone, on n'en est pas là, même si plusieurs institutions ont envoyé une nouvelle salve de recommandations dans la foulée du CNS. Par mail, jeudi, Saint-Louis-Bruxelles et l'UNamur ont rappelé à leurs étudiants de rester prudents et mis en garde contre tout relâchement. 

Même démarche à l'UCLouvain. "Nous avons envoyé un message à tous nos étudiants ce jeudi", rapporte le recteur Vincent Blondel, "pour leur demander de continuer à observer des comportements responsables, à l'université et en dehors." 

A l'ULB, on nous explique suivre strictement les recommandations du Conseil de sécurité. 

Tandis qu'à l'ULiège, le recteur Pierre Wolper répond: "Non, nous n'allons pas recommander à nos étudiants la même chose que quelques universités flamandes. L’essentiel n’est pas que les mesures soient plus strictes, mais qu’elles soient strictement respectées. C’est à cela que nous appelons nos étudiants en comptant sur leur vigilance et leur sens des responsabilités."