La commission Education du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mardi à l'unanimité un projet de décret qui impose dès septembre prochain la scolarisation de tous les enfants dès l'âge de cinq ans, contre six aujourd'hui. La mesure vise à réduire l'échec scolaire en primaire.

Avec ce texte, qui devrait être approuvé en séance plénière dès demain/mercredi déjà, la Fédération Wallonie-Bruxelles se conforme à une proposition de loi adoptée l'an dernier par la Chambre, le fédéral étant compétent en matière de fixation de l'âge de la scolarité obligatoire. La mesure impose à tous les enfants de 5 ans de s'inscrire en 3e maternelle. 

Envisagée depuis une quinzaine d'années déjà, cet abaissement doit permettre de détecter plus rapidement les éventuelles difficultés d'apprentissage des enfants et d'y remédier. Il doit également leur permettre d'intégrer plus précocement les codes de l'école, de mieux maîtriser la langue d'enseignement et ainsi d'augmenter leurs chances d'apprentissage et de réussite dans l'enseignement primaire. A l'heure actuelle, 97% des enfants âgés de 5 ans vont à l'école en Fédération Wallonie-Bruxelles.