Selon les dernières données communiquées par le Segec (Secrétariat général de l'enseignement catholique) au début de cette semaine du 15 mars, il y a de plus en plus d'absents parmi les élèves et les enseignants. 

© Segec

Comparée à la semaine précédente, cette augmentation est surtout significative parmi les enseignants.

© Segec

"Les données font apparaître la recrudescence du phénomène épidémique", commente le patron du Segec, Etienne Michel. "C'est surtout dans le fondamental que les différents indicateurs ont repris une courbe ascendante avec des taux d’absentéisme moyens, pour les élèves comme pour les enseignants, de l’ordre de 9 à 10%."

Dans le secondaire, le taux d’absentéisme des élèves est de l’ordre de 9% et celui des enseignants, beaucoup plus réduit quoiqu'en augmentation, de l’ordre de 5%. "On notera au secondaire l’incidence de la fermeture partielle ou totale de deux établissements", ajoute Etienne Michel.

© Segec

Et de conclure: "Ces évolutions suggèrent la nécessité de mesures visant à assurer le maintien des conditions d’enseignement. La vaccination des enseignants devrait notamment retenir une attention prioritaire."