Une concertation aura lieu durant le week-end avec les acteurs de l'enseignement pour décider de la date d'entrée en vigueur de cette mesure, a-t-il précisé dans un communiqué.

Selon M. Weyts (N-VA), les directions des universités et des hautes écoles disposent néanmoins de la possibilité d'introduire des mesures "plus souples" pour les étudiants de première année, moins familiers avec l'enseignement supérieur.

L'enseignement supérieur francophone avait pour sa part annoncé jeudi qu'il passerait en code orange dès lundi prochain.