En raison de la crise sanitaire, la reprise des cours prendra une forme totalement inédite à l'université de Namur (UNamur), ont expliqué mercredi ses dirigeants. De nombreuses mesures ont été prises, conformément au code jaune décrété par le protocole ministériel, qui autorise 75% de présentiel. Le présentiel sera majoritairement assuré pour les étudiants en première année, à l'exception de quelques branches très convoitées, comme le Droit et la Médecine. Les autres années feront l'objet d'un enseignement en alternance.

Les étudiants occuperont les auditoires à raison d'un siège sur deux, sauf pour les travaux pratiques pour lesquels des aménagements seront réalisés. Par ailleurs, un système de duplex sera mis en place pour les cours fortement fréquentés, de manière à ce que les étudiants puissent les suivre depuis deux auditoires.

Les dispositifs d'accompagnement personnalisé des étudiants seront maintenus et les professeurs encouragés à les renforcer, avec si possible une présence physique sur le campus.

En complément, 14 des plus grands auditoires ont été équipés du matériel permettant l'organisation de vidéoconférences, pour notamment permettre la diffusion de cours en streaming. Ce sont ensuite six autres auditoires qui le seront d'ici novembre.

Le masque sera obligatoire partout et à tout moment sur le site de l'université, dont le nettoyage se verra renforcé. Chaque étudiant et membre du personnel va également recevoir un "Covid pack" contenant un masque, une solution désinfectante ainsi que des lingettes réutilisables. En outre, ce kit doit permettre à chacun de nettoyer son espace de travail, en complément des nettoyages professionnels.

Le volet sensibilisation sera assuré par la campagne "Toi aussi sois un super héros". Vingt stewards seront également déployés sur le site pour rappeler les gestes barrières.