Les équipes de promotion de santé à l’école (PSE), Sciensano et l’ONE ont publié leur dernier relevé des contaminations et quarantaines relevées dans les écoles pendant la semaine passée (du 3 au 9 mai).

Quelque 1921 cas positifs leur ont été signalés, dont 1467 élèves (soit 0,16% des élèves). Ceci constitue une augmentation de 433 cas par rapport à la semaine précédente (1488 cas dont 1114 élèves).

Sur l'ensemble des cas chez les élèves, 41% ont été testés pour un contact étroit dans la famille, 27% pour symptômes et 25% pour un contact à l’école (17% pour un contact étroit avec un élève, 6% pour un contact étroit avec un membre du personnel et 3% dans le cadre d’un testing élargi).

Du côté des enseignants, le nombre de personnes nouvellement infectées reste relativement stable, à 283 cas.

Parmi ceux-ci, 68% des membres du personnel ont été testés pour symptômes, 17% pour un contact étroit dans la famille et 9% pour un contact à l’école (3% contact élève, 55% contact membre du personnel et 2% testing élargi).

Les incidences de nouveaux cas calculées sur les 14 jours sont de 359 sur 100 000 en primaire et de 345 en secondaire. L’incidence actuelle en population générale belge est de 365,3.

Enfin, le nombre d’élèves nouvellement mis en quarantaine au cours de la même période est de 6465 (pour 5253 une semaine plus tôt), ce qui correspond à 0,72 % des élèves de l’enseignement obligatoire. Au moins 134 membres du personnel ont également été écartés.