En juin dernier, lors de la première partie de l'enquête, 68% de ces élèves se disaient heureux, deux ans auparavant, ils étaient même 77%.

En septembre cette année, pas moins de 42% d'élèves des 2e et 3e degrés du secondaire se disaient "pas très heureux", voire "pas heureux du tout". Ils étaient 32% en juin et 23% en 2018.

Du côté des plus jeunes en revanche (les 12-14 ans), la crise sanitaire semblerait avoir un impact moindre sur le sentiment de bonheur. 73 % des élèves du 1er degré secondaire se disent "heureux" voire "très heureux". En 2018, ils étaient 80 %. Pas de différence significative donc. Même chose pour les émotions positives ressenties qui n'ont pas diminué après la rentrée.

Plus de la moitié des élèves du secondaire (53%) ont en outre du mal à s'accoutumer au port du masque, à cause de la difficulté à suivre le cours lorsque l'enseignant porte un masque et celle d'entrer en relation avec les autres élèves.