Voilà ce qui doit être mis en place pour la rentrée des étudiants dans le supérieur.

La ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Glatigny (MR), a communiqué aux établissements ce lundi le protocole à suivre pour la reprise des cours à la rentrée 2020/2021.

Il prévoit toute une série de dispositions pratiques destinées à permettre un retour progressif en présentiel, tout en garantissant la sécurité sanitaire des professeurs, du personnel administratif et des étudiants.

Le port du masque est recommandé, et devient obligatoire lorsque la distanciation sociale d’un 1m50 ne peut être respectée.

Avant toute entrée dans un local, il faut se désinfecter ou se laver les mains. On ne saluera pas en se serrant la main.

Dans la mesure du possible, la circulation au sein des établissements devra se faire à sens unique. Dans tous les cas, les parcours seront fléchés de manière à limiter au maximum les contacts.

Dans un local de cours où des activités d’apprentissage sont proposées, il est recommandé de n’occuper qu’une place sur deux et/ou de se positionner à 1m50 de distance. Si cette règle ne peut être complètement respectée, le port du masque est obligatoire.

Les locaux ne pourront pas être utilisés en continu plus de 3 heures. Une attention particulière sera apportée à l’aération. Tous les locaux dans lesquels les étudiants prennent des cours ou mènent d'autres activités éducatives seront nettoyés et désinfectés de manière adéquate.

Pour des cours nécessitant des gestes pratiques et/ou techniques, les règles imposées au secteur ou à la profession sont d’application (ex. : profession médicale).

Dans les bibliothèques, médiathèques et salles informatiques, le respect de la distanciation sociale est d'application et la désinfection systématique de la table et de l’ordinateur doit être prévue.

Les espaces de restauration seront organisés dans les conditions applicables au secteur de la restauration.

Des précautions supplémentaires devront être prises pour les personnes à risque.

Pour les stages, les règles sanitaires à respecter sont celles d’application sur le lieu de stage (école, hôpital, entreprise…)

Ces dispositions tiennent compte de la situation sanitaire actuelle, et seront bien entendu adaptées si celle-ci devait évoluer positivement ou négativement.

Un code couleur est établi, comme dans l'enseignement obligatoire, pour anticiper différents scénarios d’évolution de la situation sanitaire :

ROUGE : Scénario de lockdown comme dans la période allant de la mi-mars au 18 mai 2020

ORANGE : Scénario du "campus sans contact" comme dans la période du 18 mai à la fin de l'année académique 2019/2020

JAUNE : Scénario du "campus riche en contacts" tel qu'élaboré pour l'année universitaire 2020/2021, jusqu’à nouvel ordre

VERT : Scénario d’avant la Covid-19.

"Le souhait de la Ministre Glatigny et de l’ensemble de la communauté académique est de pouvoir accueillir au plus vite l’ensemble des étudiants sur les campus. Cependant, les établissements devront encore éviter la concentration d'un trop grand nombre d'étudiants dans leurs auditoires et leurs salles de classe. Certaines activités éducatives pourront donc continuer à se tenir en ligne", précise encore le communiqué.