Les derniers chiffres actualisés au 5 mai montrent qu’elles augmentent significativement dans le fondamental mais restent stables dans le secondaire. Ce qui, pour Etienne Michel, montre l’efficacité sanitaire du système hybride. “Il faudra être d’autant plus attentifs lors du retour de tous les élèves en classe à partir du 10 mai”, prévient le directeur général. Et il ajoute: "On doit toutefois espérer que les progrès rapides en matière de vaccination de la population adulte permettront de contenir la progression de l’absentéisme des enseignants."

© D.R.