La commission Education du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté à l’unanimité, mardi, la proposition de résolution visant à promouvoir la lecture à l’école avec les partenaires culturels et en famille. 

Le texte était déposé par les députés CDH Marie-Martine Schyns, Mathilde Vandorpe, Anne-Catherine Goffinet, Alda Greoli et Benoit Dispa. Amendé par la majorité, il a fait l’objet d’un accord collégial, fait assez rare pour être souligné. 

Diverses initiatives devraient voir le jour ou être accentuées

Concrètement, cette résolution demande notamment au gouvernement de proposer aux écoles des initiatives de “quart d’heure lecture” et de les accompagner, de mener avec la RTBF une campagne promotionnelle pour encourager les familles à pratiquer quinze minutes de lecture à domicile tous les jours, de développer l’offre de la plateforme de prêt en ligne Lirtuel, et d’amplifier l’opération “Ouvrir un livre avec Bébé, quel plaisir”. 

Dans ses amendements, la majorité PS-MR-Ecolo a supprimé le “chèque lire” dont tous les élèves auraient pu bénéficier à leur entrée en 1e secondaire. La majorité a par ailleurs choisi de privilégier les 1e primaires pour l’opération “quart d’heure de lecture”.