Enseignement

Le personnel ouvrier des écoles n’est pas assez reconnu. Plusieurs syndicats qui le dénoncent en vain depuis des années ont refusé de signer l’accord sectoriel. À la rencontre de l’ange gardien d’un site exceptionnel.

Depuis 40 ans, Hubert Vanderlinden fait des merveilles pour maintenir en état les bâtiments classés qui abritent un centre scolaire.

"Dans six mois, je prends ma retraite, mais ma maison, c’est un peu ici…" On l’appelle "Monsieur petits pépins". Et c’est avec une fierté teintée de simplicité qu’Hubert Vanderlinden nous accueille dans les bâtiments du séminaire de Floreffe, qui abritent aujourd’hui un gros ensemble scolaire (pour 1 600 élèves de maternelles, primaires, secondaires et un internat).

(...)