Des rumeurs circulent concernant la possible annulation de l'épreuve d'histoire du CESS. Celles-ci se fonderaient sur un document de synthèse réalisé par un enseignant, traitant la thématique qui sera abordée au cours de l'épreuve.

La ministre de l'Education a répondu ce soir, par voie de communiqué, aux inquiétudes formulées par de nombreuses personnes. "Il est tout à fait normal que des documents de synthèse ou autres documents de travail soient produits par des enseignants", peut-on lire dans le communiqué. La ministre explique ainsi que la fameuse thématique a été communiquée aux enseignants le 6 février dernier afin que ces derniers puissent au mieux préparer leurs élèves.

Marie-Martine Schyns est claire: le document qui a circulé n'est pas l'épreuve elle-même. "Il est dès lors important de rappeler que les épreuves se dérouleront normalement dans les jours à venir. L’épreuve d’histoire du CESS, qui doit se tenir ce vendredi 14 juin, est donc bien maintenue", insiste la ministre.