Le bug était général, puisqu'au même moment, les étudiants d'autres filières, ont fait face à un problème identique sur la plateforme.

"Il me fallait au moins 10 minutes, le temps que chaque question charge. Donc au lieu d'avoir 20 minutes pour répondre à chaque question, j'en avais toujours que 15, voire 10... C'est vrai qu'il fallait savoir gérer son stress", rapporte Deborah, étudiante en deuxième année de master en droit.

Ces problèmes techniques auxquels font face les étudiants en pleine période d'examens, viennent s'ajouter au stress général que ces derniers connaissent depuis le début de la pandémie. Après que l'examen soit terminé, un débriefing sur la plateforme Teams, s'est transformé "en réel procès de la part de certains élèves, mécontents des conditions dans lesquelles s'était déroulé l'examen", rapporte l'étudiante.

L'ULB, qui confirme l'incident, se veut toutefois rassurante :"les étudiants ont pu expliquer les problèmes rencontrés et exprimer leur stress. L'examen sera corrigé en tenant compte des problèmes rencontrés".

Selon l'université bruxelloise, les 630 examens écrits et 750 examens oraux réalisés à distance depuis le début de la session, se sont globalement déroulés sans difficulté.