Une enseignante d'une école de Mariakerke (Ostende) a dépassé les bornes en qualifiant Dries Van Langenhove, qui siège en tant qu'indépendant dans le groupe du Vlaams Belang à la Chambre, de "débile profond" (randdebiel) en classe, a jugé une commission de l'administration flamande de l'enseignement, rapportent vendredi De Standaard, Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen. La commission s'était saisie de l'affaire après une plainte de M. Van Langenhove. Les faits ont eu lieu en janvier pendant un cours d'éthique en sixième secondaire, lors d'une discussion sur la politique. Un élève avait filmé la manière dont l'enseignante attaquait Dries Van Langenhove, connu pour être le meneur du mouvement de jeunes nationaliste flamand Schild en Vrienden.

"La professeure concernée a agi de manière inacceptable en émettant un jugement par ses déclarations à propos du requérant et en visant ainsi ses idées politiques", a estimé la commission. Elle n'a toutefois pas imposé de sanctions car l'école avait déjà pris les mesures nécessaires.