Dans le cadre de la création de la future ligne de métro 3 entre les stations Bordet et Albert, Beliris a optimisé les plans de plusieurs stations sur le tracé entre la Gare du Nord et la station Bordet. L'adaptation de ces plans fait suite à diverses demandes des riverains, des communes et de la Région.

La future ligne de métro 3 entre les stations Bordet et Albert avance. Beliris a d'ailleurs déclaré qu'elle avait optimisé les plans de plusieurs stations entre la Garde Nord et Bordet. Beliris a réintroduit le permis global de l'extension du métro: "ce qui permettra aux citoyens de disposer des plans les plus récents lors de l'étude d'incidences, qui évaluera l'impact du projet", peut-on lire dans un communiqué.

Pour rappel, cette future ligne devrait transformer l'axe de pré-métro existant en métro. Dans une seconde phase, un nouveau tunnel sera creusé entre la Gare du Nord et Bordet.

"Les dimensions de la future station Paix ont été raccourcies pour en optimaliser les coûts et l'efficience, en conservant les mêmes normes de confort et de qualité," peut-on encore lire.

"Durant les derniers mois, les équipes ont également travaillé sur la qualité du projet : création d'un programme pour diminuer les nuisances de chantier sur base d'un benchmark international, réflexion pour une meilleure offre et meilleure disponibilité des stations pour les personnes à mobilité réduite, établissement d'une coordination de chantiers dans un périmètre autour des stations, établissement de plans de communication et d'accompagnement des riverains."

Il reste encore une inconnue concernant la connexion du nouveau tunnel existant sous la Gare du Nord. L'étude d'incidences est actuellement en cours. "Lorsque les recommandations de l'étude seront transmises aux services de Beliris, les plans seront adaptés et une enquête publique aura lieu dans le courant de l'année 2019."

Le MR veut débattre

Le MR a proposé lundi un débat au parlement bruxellois sur le choix du tram ou du métro pour la création de nouvelles lignes de transport en commun dans la Région-capitale. "J'ai la volonté d'inviter une série d'experts afin d'objectiver la 'métrofication' par rapport à la 'tramification'", a indiqué dans un communiqué Vincent De Wolf, chef du groupe MR au parlement bruxellois.

"Ce débat permettra, je l'espère, de sortir des visions dogmatiques de chacun qui ont d'ailleurs empêché la création de nouvelles lignes pendant plus de 10 ans. L'intérêt des Bruxellois exige une clarification d'autant plus opportune que les élections régionales approchent", commente le député-bourgmestre d'Etterbeek.

Dans Le Soir de ce lundi, les partis politiques à Bruxelles soutiennent la poursuite du projet de métro Nord (création d'une ligne 3 sur l'axe nord-sud) à l'exception d'Ecolo et de Groen, qui privilégient le réseau en surface pour des questions de coût et de durée de travaux.

Les Verts sont arrivés au pouvoir à Saint-Gilles et Bruxelles à la suite des communales d'octobre dernier, à la suite de quoi les deux communes ont imposé un coup de frein au projet en l'assortissant de conditions drastiques.