La ministre bruxelloise des Travaux publics, Brigitte Grouwels, a reçu ces derniers jours des menaces téléphoniques et des courriers anonymes en raison du projet de réaménagement de l'avenue du Port, rapporte le site internet "brusselsnieuws.be".

Selon le porte-parole de la ministre, les coups de téléphone étaient passés aussi bien en néerlandais qu'en français. Un membre du cabinet a également reçu un coup de fil de menace, dont l'auteur a pu être rapidement identifié grâce à son numéro qui s'affichait sur l'écran.

Si ces menaces persistent, la ministre envisage de s'adresser à la police.