Belgique

L'université catholique de Louvain (UCL) remet mardi après-midi à Louvain-la-Neuve les insignes de docteur honoris à plusieurs personnalités choisies autour du thème « La crise, une opportunité pour innover ». L'ex premier ministre belge et actuel président du conseil européen, Herman Van Rompuy, fait partie de ces personnalités. Le choix du thème est justifié par la volonté de l'UCL de se montrer proactive en période de crise, et donc de proposer des pistes innovantes, comme le font au quotidien les quatre docteurs honoris causa qui recevront leurs insignes lors d'une cérémonie programmée mardi à 17 h.

Outre l'ex premier ministre belge, qui s'est illustré par sa manière de résoudre les conflits et les crises du paysage politique du Royaume, l'UCL distinguera mardi Venantie Bisimwa Nabitu, la secrétaire exécutive du réseau des femmes pour la défense des droits et de la paix en République démocratique du Congo ; le psychiatre français Boris Cyrulnik, qui a conçu le concept de résilience et étudie comment il est possible de survivre à un traumatisme violent en métamorphosant ses blessures en opportunité ; ainsi que l'économiste française Esther Duflo, qui dirige la chaire d'action contre la pauvreté au Massachussetts Institute of Technology (MIT).

Esther Duflo, âgée de 37 ans, a élaboré un procédé pour évaluer de manière scientifique les actions menées en matière de politique du développement, en particulier dans le domaine de la santé, de l'éducation et de l'accès au crédit.