Belgique
Sur Facebook, Jean-Denis Lejeune a exprimé le manque qui était toujours présent pour lui au quotidien depuis le 24 juin 1995, jour de la disparition de sa fille, Julie. 

Ce 24 juin 2019 sonne comme un triste anniversaire pour la Belgique et surtout pour Jean-Denis Lejeune. En effet, il y a 24 ans précisément, sa fille Julie ainsi que Mélissa avaient été enlevées par Marc Dutroux. Pour noyer son chagrin, celui-ci a écrit un texte pour expliquer sa peine, qui est toujours très présente, 24 ans après.  

C'est par des mots forts que Jean-Denis Lejeune a voulu s'expliquer en appuyant l'idée que pour lui, "c'est comme si c'était hier" que ce drame était arrivé. Le père de Julie a également voulu rappeler que depuis ce triste événement, il s'était battu pour tous les autres enfants enlevés et elle, mais qu'il n'avait jamais été entendu ou écouté. 

Jean-Denis Lejeune a ensuite exprimer le manque qu'il ressentait au quotidien sans sa fille et cette relation de père-fille qu'il n'a jamais plus pu avoir avec Julie, depuis ce 24 juin 1995. 

La publication Facebook