Les 168 heures de garde du légiste : Le drame de la solitude (1/6)

Les 168 heures de garde du légiste : Le drame de la solitude (1/6)
©JC Guillaume

Lorsqu’il se retrousse la manche pour regarder sa montre, Grégory Schmit s’aperçoit qu’il est passé 18 heures depuis quelques minutes déjà. La garde de cet employé des cliniques Saint-Luc (UCL) vient de commencer. Une semaine durant, de jour comme de nuit, le trentenaire à la pointe de la mode peut être appelé par le procureur du Roi ou le juge d’instruction pour se rendre sur les lieux d’un décès suspect.

Durant ces sept jours, pour la série "Dans le secret des lieux", LaLibre.be a suivi ce médecin lors de différentes découvertes macabres. Une plongée exceptionnelle dans les coulisses de la pratique médicale et de l’enquête policière.

Avertissement : bien que ce reportage ait été élaboré dans le respect de la dignité humaine, certaines descriptions et photos peuvent heurter les âmes sensibles.