Yacob Mahi a usé de son autorité d'enseignant pour favoriser la débauche d'un élève de moins de 16 ans

Trois ans de prison avec sursis et une interdiction d’enseigner pendant 10 ans. Le jugement prononcé mardi matin par la 54e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles à l’encontre de Yacob Mahi, 54 ans, professeur de religion islamique, est sévère.

Yacob Mahi a usé de son autorité d'enseignant pour favoriser la débauche d'un élève de moins de 16 ans
©reporters
Trois ans de prison avec sursis et une interdiction d’enseigner pendant 10 ans. Le jugement prononcé mardi matin par la 54e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles à...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité