Thalia, un bébé de six mois, convoquée devant le juge de paix de Bruxelles

"Je trouve ça fou et honteux ! On accuse un bébé de 6 mois et je dois aller à Bruxelles pour dire au juge qu'il y a erreur sur la personne", s'emporte la maman.

Thalia, un bébé de six mois, convoquée devant le juge de paix de Bruxelles
©PEXELS
Rédaction en ligne

"Je trouve ça fou et honteux ! On accuse un bébé de 6 mois et je dois aller à Bruxelles pour dire au juge qu'il y a erreur sur la personne", s'emporte la maman.

Ce sont nos confrères de RTL qui relayent l'ubuesque information : début janvier, Thalia reçoit une convocation devant le juge de paix de Molenbeek-Saint-Jean. Thalia serait propriétaire d’un bien qu'elle loue à une personne via le CPAS. Rien d 'anormal jusqu'ici. Sauf qu'en l'occurrence, Thalia est un bébé de six mois ! Le nourrisson aurait perçu un loyer de 500 euros en trop, il doit donc rembourser cette somme ainsi que la garantie locative, raison pour laquelle la Justice souhaite l'entendre.

La maman de Thalia, Tiffany, détaille à RTL : "J’ai téléphoné pour expliquer qu’il y avait une erreur. Après vérifications, ils m’ont dit qu’effectivement il y avait une erreur et qu’ils n’avaient pas fait attention en faisant les convocations et qu’il est évident que mon bébé ne doit pas se présenter à l’audience."

Sauf que, quelques jours plus tard, Thalia et sa maman reçoivent une lettre qui explique que l’audience initiale a été reportée. Une nouvelle convocation suit ce lundi, cette fois pour le 18 février. Tiffany entre donc en contact avec le greffe où on lui explique que "vous devez vous présenter à l'audience et dire au juge que votre enfant est mineur".

Un imbroglio comme il peut s'en produire dans toutes les administrations, mais qui ne manque pas de susciter l'ire de Tiffany "Je lui ai dit que j'étais de Châtelet, que l'audience était à Bruxelles et que j'étais à pied avec ma fille. Mais il m'a dit que je devais quand même me présenter au Tribunal. Je trouve ça fou et honteux ! On accuse un bébé de 6 mois et je dois aller à Bruxelles pour dire au juge qu'il y a erreur sur la personne. Et je doute que ce soit eux qui me payent les frais de déplacement !"