Deux décisions sont tombées pour des femmes belges détenues en Syrie

Deux décisions importantes ont été prises ce vendredi concernant des femmes belges de djihadistes retenues dans les camps de al-Roj et de al-Hol, tenus par les Kurdes dans le nord de la Syrie. Elles concernent Cassandra Bodart, Hafsa Sliti et Loubna E.M..

J.La. et Ch.Ly.
Deux décisions sont tombées pour des femmes belges détenues en Syrie
©Christophe Lamfalussy

Cassandra Bodart reçoit le soutien provisoire du Comité de l’Onu contre la torture. Hafsa Sliti et Loubna E.M. sont déboutées par la Cour d’appel de Bruxelles.

Deux décisions importantes ont

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité